Internationaux
20 avr. 2021

Théo Monar : "Je suis honoré et j'ai hâte"

Théo Monar : "Je suis honoré et j'ai hâte"

Au lendemain de l'annonce de l'équipe de France et du choix de Guillaume Gille de convoquer Théo Monar pour leur prochain rassemblement, le jeune pivot Nantais s'est présenté en conférence de presse ce mardi matin, évoquant ses premières impressions aux médias locaux. Extraits choisis.

Le week-end dernier, Théo Monar, 19 ans, pensionnaire du centre de formation du HBC Nantes apprenait que, suite au désistement de Dragan Pechmalbec, il rejoindrait l’Equipe de France la semaine prochaine pour une première convocation chez les A.

Une très bonne nouvelle pour le jeune pivot du « H » qui ne l’a pas empêché de faire un excellent match dimanche face à Dunkerque (4/4). « C’était une vraie surprise, je ne m’y attendais pas du tout. Je suis honoré et j'ai hâte. Maintenant, je sais aussi que c’est lourd de conséquences et que je vais devoir continuer à beaucoup travailler », raconte Théo Monar.

Posé, la tête sur les épaules, Monar sait que c’est « un premier pas avec les Bleus ». « Je connais le contexte : il s'agit d'une liste élargie de 28 joueurs, il y a aussi le choix de Dragan. C’est pour découvrir, travailler, préparer l’avenir. J’ai conscience de qui sont les 3 pivots devant moi ». Le poste étant effectivement, bien achalandé pour l’Equipe de France.

« Cette sélection ne changera pas le joueur que je suis, d’autant que je connais le contexte de cette sélection ». Un contexte que Grégory Cojean et Alberto Entrerríos ont pris soin de lui rappeler. « Dans cette période chargée pour le club, il nous a demandé notre aval pour partir en sélection, et nous avons trouvé que c’était une démarche admirable. Evidemment, nous lui avons donné car cela sera une très bonne expérience pour lui, et il a bien compris le pourquoi il était sélectionné », explique Grégory Cojean.

En effet, le pivot nantais Dragan Pechmalbec, international français depuis mars 2018, a décidé de décliner l’invitation de l’Equipe de France et de se mettre dès à présent, à la disposition de l’Equipe Nationale de Serbie, avec laquelle il espère pouvoir vivre des compétitions internationales.

De plus, c’est un groupe élargi à 28 joueurs que va rejoindre Théo Monar. « Je ne suis pas dans la tête du staff des Bleus, mais je pense que c’est une approche à moyen/long terme, pour faire une revue d’effectif, pour voir comment il se comporte avec le groupe », raconte l’entraineur adjoint du HBC Nantes.

Depuis son arrivée au « H », le jeune Théo Monar a franchi petit à petit les paliers, à commencer par une évolution physique impressionnante. « Je le connais depuis très jeune. Je me souviens qu’il était venu jouer ici avec son équipe de La Rochelle lors du Tournoi International, c’était un bébé », se souvient le directeur du centre de formation qui avait déjà un œil sur ce joueur prometteur et à la capacité de développement importante. « On peut dire qu’il a une progression continue. Il est arrivé au centre il y a maintenant 2 ans, il devient un homme, il a évolué physiquement et a pris un certain nombre de kilos de muscles. C’est bien, maintenant il faut trouver le bon dosage puissance/vitesse ».

Avec cette première sélection en Equipe de France, les coachs espèrent qu’il puisse encore passer une étape. « C’est bien pour lui et pour le club, et nous allons faire en sorte qu’il vive bien cette expérience ».

Déterminés, appliqué et doté d’une grande capacité d’observation, Théo Monar aime écouter et prendre les conseils de ses coéquipiers à Nantes. « C’est ma première année à temps plein avec les pros même si je suis toujours au centre de formation. J’ai la chance de jouer la Ligue des Champions et de côtoyer au quotidien des joueurs internationaux et qui durent dans le temps ».  À l’écoute, il apprend des autres et « essaye d’être le meilleur possible pour apporter le maximum à l’équipe ». Depuis quelques mois, il dispose de plus en plus de temps de jeu, tant en attaque qu’en défense, et progresse de jour en jour. « Les réussites passées n’ont pas d’influence sur l’avenir. C’est vrai que globalement j’ai une bonne réussite au tir, mais je sais que le chemin est encore long ».

Une progression qu'on lui souhaite pleine de réussites, en Equipe de France comme au HBC Nantes. Féliciations Théo.

Prochain match à la h arena
EHF European League
7 déc. 2021
20h45
00
jours
00
heures
00
minutes
Billetterie XXL

La boutique
officielle

Voir toutes les collections