Résumé de match
20 déc. 2020

Le "H" s'incline en Ukraine par le plus petit des écarts (29-28)

Le "H" s'incline en Ukraine par le plus petit des écarts (29-28)

Match en retard de la 5ème journée de l’EHF Champions League, le HBC Nantes se déplaçait ce dimanche après-midi en Ukraine, pour y affronter le Motor Zaporozhye.

C’est la relation entre Rok Ovnicek et Adria Figueras qui s’illustrait en tout début de partie. Bien servi par son demi-centre, le pivot espagnol lobbait le gardien adverse (2’ 1-1). De l’autre côté, Emil Nielsen effectuait déjà ses premières parades. Un début de match équilibré entre les deux équipes (7’ 3-3). La défense nantaise avait du mal à contrer l’imposant pivot ukrainien, que ses arrières trouvaient facilement. Grâce à lui, les locaux prenaient les devants (12’ 7-5).

 

 

Match dans le match, Emil Nielsen veillait au grain mais le portier adverse prenait également de la place dans sa cage (15’ 8-7). Petit à petit, autour du duo Pechmalbec-Cavalcanti, la défense plus solidaire du « H » payait, repoussant les assauts des Ukrainiens. L’entrée d’Aymeric Minne faisait du bien, et la connexion avec Figueras continuait de fonctionner, permettant à Nantes de passer devant (23’ 9-10). Le mano a mano se poursuivait sur le parquet, avec Zaporozhye qui s’appuyait sur ses atouts majeurs : son gardien et son pivot. Le Motor reprenait à son tour l’avantage (25’ 11-10) et dans les derniers instants de la première période, Olivier Nyokas égalisait. Score de parité à la pause : 13-13.

 

 

Aymeric Minne faisait un retour flamboyant sur le parquet. Après avoir encaissé 2 buts, il remettait la machine nantaise en route (33’ 16-16). Maroz, reparti sur les mêmes standards qu’en première période stoppait Kiril Lazarov sur 7 mètres.  Emil Nielsen lui répondait également en s’imposant lui aussi sur pénalty (36’ 16-17). Aymeric Minne, impressionnant, déroulait son jeu et s’engageait vers l’avant pour se créer des occasions.

 

 

Nantes prenait 3 buts d’avance sur le Motor, mais l’adversaire du soir, accrocheur, empêchait le « H » de vraiment faire le trou. Après un temps-mort ukrainien, les locaux revenaient mais Olivier Nyokas trouvait la faille pour briller face au but (45’ 22-24).

La défense ligérienne tenait bien et récupérait les ballons. Les Violets entraient alors dans les 10 dernières minutes de jeu avec 2 longueurs d’avance (50’ 25-27) mais connaissaient une « panne offensive », faisant face à un gardien ukrainien qui se réveillait à nouveau, au plus mauvais des moments.

Le HBC Nantes s’inclinait dans les derniers instants par le plus petit des écarts face à Zaporozhye : 29-28.

 

 

Le prochain, et dernier match de cette année 2020, aura lieu mercredi à la H Arena pour la réception de Tremblay en Lidl Starligue (match en retard de la 5ème journée, à 16h45).

 

Les stats :

HBC Nantes : Andrea COLLELUORI, Emil NIELSEN (14/44), Baptiste DAMATRIN, Rok OVNICEK (0/1), Milan MILIC (0/2), Olivier NYOKAS (4/7), Valero RIVERA (4/7), Alexandre CAVALCANTI (0/3), Sebastian AUGUSTINUSSEN, Dragan PECHMALBEC (2/4), Adria FIGUERAS (5/5), Aymeric MINNE (8/12), Kiril LAZAROV (3/7), David BALAGUER (2/5), Théo MONAR

Motor Zaporozhye : Maksym VIUNIK, Ivan MAROZ (13/38), Gennadiy KOMOK (8/12), Iurii KUBATKO (0/1), Maxim BABICHEV (1/2), Aidenas MALASINSKAS (3/6), Barys PUKHOUSKI (5/10), Zakhar DENYSOV, Milos ORBOVIC (5/8), Carlos MOLINA COSANO, Eduard KRAVCHENKO (2/2), Dmytro HORIHA (2/2), Ivan BURZAK, Oleksandr KASAI (0/2), Taras MINOTSKYI, Viachaslau BOKHAN (9/10)

Prochain match à la h arena
EHF Champions League
4 févr. 2021
00h00
00
jours
00
heures
00
minutes

La boutique
officielle

Voir toutes les collections