Résumé de match
16 déc. 2020

Le "H" s'incline de peu à Aix (31-29)

Le "H" s'incline de peu à Aix (31-29)

À l’occasion de la 13ème journée de Lidl Starligue, le HBC Nantes se déplaçait sur le parquet d’Aix-En-Provence. Un véritable choc du haut de tableau qui s’annonçait donc à l’Arena du Pays d’Aix.

En début de rencontre, le "H" avait du mal à mettre en place son jeu, même si Emil Nielsen effectuait la première parade du match et que Dragan Pechmalbec, en défenseur avancé, dissuadait les offensives aixoises (3’ 2-1). A la mène, Rok Ovnicek faisait la différence en un contre un mais Wesley Pardin s’imposait et le PAUC prenait l’avantage, passant par Nicolas Claire et Wiliam Accambray à la finition (6’ 5-1). Le staff nantais posait son premier temps-mort.

 

 

Malgré des situations trouvées, les Nantais faisaient face à un gardien d’Aix très efficace qui les empêchait de revenir (9’ 5-1). Repassé en défense 0-6, les joueurs du « H » perturbaient plus leurs adversaires. Emil Nielsen montait en puissance dans sa cage, permettant à son demi-centre de monter rapidement la balle et de revenir petit à petit (12’ 5-4). Les premières rotations s’effectuaient côté ligérien, avec les entrées de Balaguer et Minne. L’ancien de la maison aixoise s’illustrait et Nantes revenait à hauteur (17’ 7-7).

Match dans le match entre Pradin et Nielsen qui brillaient de part et d’autre. Le danois arrêtait un jet de 7 mètres, mais cela n’empêchait malheureusement pas Aix de reprendre 2 longueurs d’avance (22’ 9-7). Solide en défense, Alexandre Cavalcanti se lançait également depuis la base arrière pour aller transpercer les filets (24’ 11-9). À la pause, le « H » accusait un retard de 2 buts : 14-12.

 

 

En début de seconde période, le « H » n’arrivait pas à trouver la faille face à une défense aixoise très compacte et dissuasive. Le PAUC prenait 5 longueurs d’avance et comme lors de la première mi-temps, Alberto Entrerríos posait vite un temps-mort (34’ 17-12). Le « H » reprenait le fil, passant d’abord par une grosse défense avant de s’élancer vers l’avant avec Ovnicek à la montée et Rivera à la finition (41’ 19-17). Dans le même temps, Emil Nielsen continuait de répondre à son homologue provençal. Le « H » restait en embuscade, toujours à 2 buts derrière Aix, mais accrocheur avec l’objectif de revenir alors que l’on entrait dans le dernier quart d’heure de jeu (45’ 21-19).

 

 

Rok Ovnicek passait par Pechmalbec ou Figueras qui concluaient à 6 mètres mais de l’autre côté, Baptiste Bonnefond s’illustrait lui aussi, de permettant pas à Nantes de revenir (50’ 25-22). Le « H » comptait toujours 3 longueurs de retard et s’en remettait à Cavalcanti, en forme et efficace (54’ 28-25). Dans le money-time, le staff nantais abattait toutes ses cartes avec une défense très étagée (57’ 29-27) mais se faisait sanctionner. Un dernier arrêt de Pardin venait malheureusement mettre un terme à cette rencontre, en faveur des sudistes.

Le HBC Nantes s’inclinait sur le parquet du PAUC : 31-29.

 

 

La prochaine échéance du « H » est prévue pour dimanche sur le parquet de Zaporozhye (13h30 heure française) en Ligue des Champions.

 

Les stats :

HBC Nantes : Andrea COLLELUORI, Emil NIELSEN (13/41), Baptiste DAMATRIN, Rok OVNICEK (2/4), Milan MILIC (0/1), Olivier NYOKAS (0/6), Valero RIVERA (9/11), Alexandre CAVALCANTI (6/9), Sebastian AUGUSTINUSSEN, Dragan PECHMALBEC (2/4), Adria FIGUERAS (3/3), Mathieu BATAILLE, Aymeric MINNE (4/6), Kiril LAZAROV (1/6), David BALAGUER (2/3), Théo MONAR

PAUC : Weslay PARDIN (15/44), Anders Lynge HANSEN, Kristjan KRISTJANSSON (1/3), Mathieu ONG (1/3), Baptiste BONNEFOND (5/7), Ignacio PECINA (3/3), Gabriel LOESCH (5/7), Javier MUNOZ (1/2), Yvan FILIPOVIC, William ACCAMBRAY (4/8), Karl KONAN (1/1), Ian TARRAFETA (3/5), Samuel HONRUBIA (1/2), Imanol GARCIANDIA (2/6), Nicolas CLAIRE (1/3), Marko RACIC (4/5)

Prochain match à la h arena
EHF Champions League
4 févr. 2021
00h00
00
jours
00
heures
00
minutes

La boutique
officielle

Voir toutes les collections