Résumé de match
21 avr. 2021

Grâce à une bonne deuxième période, les Nantais s'imposent à Saint-Raphaël (26-28)

Grâce à une bonne deuxième période, les Nantais s'imposent à Saint-Raphaël (26-28)

Dans le cadre d’un match en retard de la 9ème journée de Lidl Starligue, le HBC Nantes se déplaçait sur le parquet de Saint-Raphaël.

Saint-Raphaël dominait les premiers instants de la partie mais rapidement, David Balaguer puis Dragan Pechmalbec concluaient des ballons récupérés en défense (4’ 1-2). Les Violets défendaient bien mais se faisaient avoir par Marescot qui provoquait à 6 mètres et par Melic qui grattait un ballon (6’ 4-2). Les Nantais faisaient trop d’erreurs et ne parvenaient pas à contrer les offensives de Sarmiento (9’ 7-3). Alberto Entrerríos posait un premier temps mort et il portait ses fruits, avec à la finition, Thibaud Briet puis Aymeric Minne (12’ 7-5). Malgré des solutions trouvées, le « H » buttait sur un Alexandre Demaille efficace (15’ 9-5).

 

 

La défense varoise était bien en place et mettait à mal les tentatives nantaises. Le staff ligérien posait déjà un deuxième temps-mort après que Saint-Raphaël ait fait le trou (20’ 11-6). Avec deux buts consécutifs de Sebastian Augustinussen, une parade d’Emil Nielsen et un jet de 7 mètres conclut par Valero Rivera, le « H » revenait à 2 longueurs de son adversaire du soir (24’ 11-9). Dans ses cages, le gardien danois changeait la donne et faisait douter ses adversaires. Devant lui, la défense nantaise avait remis du rythme (28’ 12-10). À la pause, les Nantais accusaient un retard de 3 buts malgré une meilleure fin de période : 13-10.

 

 

En début de deuxième mi-temps, c’est Marescot qui trouvait toutes les solutions et qui trompait la défense nantaise. De l’autre côté, les tireurs Cavalcanti et Lazarov faisaient parler leurs bras (33’ 16-13 puis 16-14). En attaque, les Raphaëlois ne faiblissaient pas mais Nantes trouvait également les solutions et jouait mieux (37’ 18-16). La défense du « H » était de plus en plus compacte et dissuasive, permettant de récupérer les ballons et d’envoyer rapidement Pechmabec face au but. Les Nantais revenaient à un but, obligeant Saint-Raphaël à prendre un temps-mort (38’ 18-17). Emil Nielsen effectuait plusieurs parades importantes qui empêchaient les Varois de reprendre le large (43’ 19-18), puis Minne marquait le but de l’égalisation et Monar celui qui donnait l’avantage à Nantes (45’ 19-20).

 

 

Aymeric Minne remobilisait ses coéquipiers, eux qui avaient vu leur capitaine Rock Feliho sortir sur blessure. Quelques minutes auparavant, Lucas De La Breteche était entré et apportait déjà avec un but marqué et une exclusion temporaire adverse provoquée (48’ 20-22). Théo Monar imitait son partenaire du centre de formation (51’ 22-24). En infériorité numérique, les Violets gérait bien cette période et se donnaient de l’air en entrant dans le money-time (56’ 23-27).

Le HBC Nantes s’imposait finalement 26-28 sur le parquet de Saint-Raphaël, avant de se déplacer à Paris dimanche.

 

 

Les stats :

HBC Nantes : Cyril DUMOULIN (0/10), Emil NIELSEN (12/28), Baptiste DAMATRIN, Thibaud BRIET (1/3), Valero RIVERA (4/7), Alexandre CAVALCANTI (1/4), Sebastian AUGUSTINUSSEN (2/3), Dragan PECHMALBEC (4/6), Adria FIGUERAS, Rock FELIHO, Aymeric MINNE (4/7), Kiril LAZAROV (4/8), Eduardo GURBINDO (2/2), David BALAGUER (1/3), Théo MONAR (4/5), Lucas DE LA BRETECHE (1/1)

Saint-Raphaël : Alexandre DEMAILLE (15/40), Mihai POPESCU (1/4), Valentin GOUY, Xavier BARACHET (2/2), Mihailo VOJINOVIC, Jonathan MAPU (0/1), Daniel SARMIENTO (6/6), Aleksa KOLAKOVIC (0/5), Raphaël CAUCHETEUX (2/5), Arthur VIGNERON, Adrien DI PANDA (0/2), Johannes MARESCOT (5/7), Fahrudin MELIC (5/7), Vadim GAYDUCHENKO (3/5), Drevy PASCHAL (2/3), Timmy PETIT (1/2)

Prochain match à la h arena
Lidl Starligue
23 mai 2021
17h00
00
jours
00
heures
00
minutes

La boutique
officielle

Voir toutes les collections