Formation
11 juin 2024

Pierre Le Meur : "Se projeter sur un cycle"

Pierre Le Meur : "Se projeter sur un cycle"

Avec 51 points, l’équipe réserve du HBC Nantes, entrainée par Pierre Le Meur, termine sa saison à la 6ème place du classement de Nationale 1, en ayant validé son maintien en début d’année 2024. L'heure est aujourd'hi au debrief avec celui qui termine sa deuxième saison sous les couleurs du "H".

Les débuts n’étaient pas forcément favorables. Comme chaque année, le coach a eu besoin de temps pour intégrer ses nouveaux joueurs, remettre en place le plan de jeu nantais et faire en sorte que la mayonnaise collective prenne. « Sur le plan comptable, la saison n’est pas déséquilibrée mais nous avons effectivement eu un sentiment de beaucoup moins de maîtrise sur la première partie de saison. Il y a eu un petit renouvellement de génération donc il faut toujours un peu de temps pour s’adapter. Il nous a fallu 2-3 mois pour asseoir davantage le projet défensif, ce qui a expliqué que nous étions plus irréguliers en début de saison ». À la lutte avec le bas de tableau dans une poule très disputée, le « H » pointait à la 9ème place à la mi-parcours.

À l’inverse, les Nantais ont réalisé une deuxième partie de saison très solide avec 9 victoires, 2 défaites et un match nul face au Champion de la poule, Rezé. La preuve d’une vraie progression et d’une forme de stabilité trouvée afin de performer sur cette deuxième moitié de saison. « Nous avons des jeunes joueurs qui travaillent dur tout au long de la saison, qui ont un delta de progression important. C’est le gros point positif de la saison, d’avoir réussi à trouver cette stabilité, d’avoir validé des étapes et de pouvoir se projeter sur un cycle de deux ans avec ce groupe qui va peu évoluer ».

 

Le « H » s’est notamment imposé plusieurs fois dans le money-time. « Nous avons des leaders qui progressent mais la clé est selon moi sur le rythme que l’on met dans nos matchs. On se projette beaucoup et cela peut parfois être compliqué pour nos adversaires de jouer sur ce tempo pendant 60 minutes. Nous avons développé une maitrise des moments importants et appuyé sur cette volonté de toujours mettre du rythme ». Une stratégie payante pour Pierre Le Meur qui voyaient souvent son équipe prendre les devants entre la 45ème et la 50ème minute du match, là où les adversaires pouvaient parfois craquer.

6èmes du classement avec 51 points, à seulement 3 points de la 3ème place, on peut parler d’une saison réussie pour Pierre Le Meur et ses joueurs. « Le plan comptable importe peu. Ce qui m’intéresse surtout, c’est la dynamique. Dans ce sens, nous avons eu une vraie progression et cela ne s’est pas essoufflé en fin de saison. Je suis content que les joueurs aient travaillé constamment, soient allés chercher des bons résultats sur les derniers matchs et que l’ascension ait été très positive ».

Comme chaque année, plusieurs pensionnaires du centre de formation ont pu bénéficier de temps auprès de l’effectif professionnel. Des moments qui comptent double dans la progression des jeunes nantais. « Ce sont toujours des moments très importants et riches pour eux. C'est à la fois valorisant, puisqu’ils travaillent au quotidien pour cela, et cela leur donne une énergie folle. Ils sont récompensés, ils vivent ces moments avec beaucoup de passion et apprennent évidemment à vitesse grand V aux côtés de joueurs internationaux et dans un cadre de haute exigence avec le groupe pro. L’idée est de leur donner les outils pour pouvoir exister dans ce groupe. C' est à ce moment là que les allers-retours entre les pros et la réserve sont importants ».

Comme chaque année, la fin de saison rime avec des départs. Après 4 saisons au HBC Nantes, Ernest Pineau, arrière droit, arrive en fin de cursus et a signé son premier contrat professionnel en faveur de Nancy en ProLigue. Une satisfaction pour Pierre Le Meur qui va voir l’un de ses poulains voler de ses propres ailes et débuter sa carrière hors des bases nantaises. « L’objectif principal est toujours que les jeunes signent pros chez nous. Mais le niveau d’exigence et la Ligue des Champions n’est pas pour tout le monde. Quand il n’y a pas de possibilités au « H », très vite, l’important pour nous est de préparer ces joueurs à une carrière professionnelle. En Proligue, il va pouvoir s’épanouir sous un autre statut. Il va passer d’un joueur de centre de formation à un joueur professionnel qui aura ses preuves à faire. Je m’attache à les préparer à cela, qu’ils comprennent les enjeux et les contraintes. Je souhaite évidemment le meilleur à Ernest, il a tout pour faire une belle carrière ».

 

Après une saison dense et une dernière victoire avec la manière sur le parquet de Pouzauges, le programme s’est un peu allégé pour les hommes de Pierre Le Meur. Certains de ses joueurs seront d’ailleurs concernés par des échéances internationales cet été. En effet, Alban Simonnet, Pierre-Alexis Favril et Mathys Lobgeois et André Wenkegheu-Tchambou sont actuellement en stage avec l’Equipe de France U21 et espèrent participer à l’Euro U20 qui aura lieu en juillet en Slovénie. De leur côté, les plus jeunes Sirius Rambaud et Léo Gendronneau espèrent être du voyage au Monténégro en août pour l’Euro U18. « On pense souvent aux vacances mais pour les internationaux, c’est un rythme démoniaque. Après, ce sont des supers expériences pour eux. Ils sont vraiment fiers de porter ce maillot bleu. Ce sont des moments riches et importants ».

Une prépa qui devrait donc être hachée pour Pierre Le Meur avec ces différentes absences liées aux compétitions internationales et les besoins de l’équipe professionnelle. « Il va falloir s’adapter à des reprises étalées et peut-être accepter un petit retard à l’allumage sur l’aspect collectif ».

 

Nous reviendrons lors de la reprise, programmée au 29 juillet, prendre des nouvelles du collectif nantais. D’ici là, nous souhaitons à Pierre Le Meur et tous ses joueurs, de très bonnes vacances.

 

#WeHfamily

Prochain match à la h arena
Amical
16 août 2024
19h00
00
jours
00
heures
00
minutes
Billetterie

La boutique
officielle

Voir toutes les collections