Equipe pro
20 mars 2024

Grégory Cojean : "À un match de retourner à Bercy, à 2 matchs d'un titre"

Grégory Cojean : "À un match de retourner à Bercy, à 2 matchs d'un titre"

Au hasard du calendrier et des tirages au sort, le « H » se crée souvent des « doubles confrontations » en peu de temps. Après Aix la saison passée, Créteil en décembre puis Saint-Raphaël en février, c’est Toulouse qui se profile. Ce jeudi, le HBC Nantes va se déplacer en terres toulousaines à l’occasion de la demi-finale de Coupe de France, avant de recevoir ce même adversaire du Fenix dimanche en championnat.

Pour Grégory Cojean, il n’y a pas à choisir, « nous devons gagner les deux ». Même son de cloche du côté de Théo Monar. « Nous allons à Toulouse pour gagner et nous ne voulons pas perdre dimanche à la maison ». L’équation semble donc simple. Aux Nantais de prendre ces deux matchs par le bon bout et de sortir de cette semaine avec en poche, la qualification pour la Finale de Coupe de France et 2 points de plus au compteur en Liqui Moly StarLigue.

 

 

Les hommes de Grégory Cojean arrivent dans le dernier virage de la saison avant de parler de dernière ligne droite en mai. « C’est une période décisive. Nous avons fait en sorte d’être bien placés, maintenant, c’est soit tu gagnes, soit tu perds, en tout cas, pour la Coupe de France et la Coupe d’Europe. En championnat, on peut parler plutôt d’un marathon de 30 matchs que l’on doit terminer devant Montpellier ». Dans l’esprit du coach nantais, les objectifs sont clairs. « Tout le monde sait que le championnat reste la priorité, notre pain quotidien ». Mais la Coupe reste la Coupe, d’autant que les Nantais sont tenants du titre. « Nous sommes à 2 matchs d’un nouveau titre pour le club, à un match de retrouver Bercy, un moment qui nous avait procuré beaucoup de bonheur la saison passée. Nous voulons clairement y retourner ».

Théo Monar a encore en mémoire le Mur Violet présent à Bercy, la levée du trophée, la communion avec le public … « C’est la période la plus difficile qui s’annonce mais c’est aussi la plus excitante, celle où tout va se jouer. Gagner la Coupe de France l’année dernière, célébrer avec les Nantais, inscrire une nouvelle ligne au palmarès du club, tout était incroyable. Nous avons envie de la gagner encore, de retourner à Bercy cette année ».

 

Théo Monar : « Toulouse est une équipe qui se bat. On s’attend à 2 combats cette semaine »

 

Pour y parvenir, il faudra s’imposer ce jeudi sur le parquet de Toulouse, une équipe solidement installée à la 4ème place du championnat, qui reste notamment sur une grosse victoire face à Nîmes et un nul à Paris. « C’est une formation très talentueuse, qui joue un handball technique, rapide et malin. Elle est difficile à jouer, d’autant qu’elle utilise beaucoup le jeu à 7 même lorsqu’elle n’est pas dominée ».

Le « H » s’en était bien sorti lors du match aller en championnat en tout début de saison (24-34), mais comme dirait le pivot nantais, « les périodes sont vraiment différentes, ce n’est pas comparable ». L’équipe emmenée par Grégory Cojean avait notamment bien maitrisé ce fameux jeu à 7 du Fénix même si selon lui, « cela ne se joue jamais à grand-chose quand on parle du jeu à 7, un arrêt, un but dans la cage vide … Notre ratio avait été positif. En tout cas nous sommes prévenus et allons essayer de nous adapter ».

 

Le match :

Prochain match à la h arena
EHF European League
30 avr. 2024
20h45
00
jours
00
heures
00
minutes
Billetterie

La boutique
officielle

Voir toutes les collections