Baptiste Damatrin : « Une grande fierté »

À 9 ans, Baptiste Damatrin débute le handball à Créteil pour suivre les pas de son grand frère. Doté d’un fort potentiel dès le plus jeune âge, il est rapidement surclassé jusqu’à jouer en Nationale 1. « Evoluer avec des joueurs plus âgés m’a beaucoup aidé dans mon évolution ». À 15 ans, il intègre le Pôle Espoir d‘Eaubonne sous la tutelle de Pascal Person qui lui apporte beaucoup. « À 17 ans, je suis repéré par Gregory Cojean lors du Tournoi Tiby alors que j’étais avec l’Equipe de France Jeunes. Pour moi c’était quelque chose d’énorme d’être contacté par un grand club comme le « H » ».

Alors qu’il n’a que 18 ans, il dispute 2 matchs avec l’équipe première de l’US Créteil en avril 2018, dans lesquels il fait des apparitions fulgurantes puisqu’il y inscrit 15 buts, ce qui lui vaut ensuite le titre de Meilleur Joueur du Mois d’Avril en Proligue, avant d’intégrer le centre de formation du « H » à l’été 2018.

« Quand je suis arrivé à Nantes j’ai été surpris par cette magnifique salle, c’était vraiment incroyable. Je n‘ai pas eu de mal à me faire une place dans l’équipe. L’ambiance était top, et je n’aurais pas pu être mieux accueilli ».

Dès son arrivée au HBC Nantes, le jeune cristolien s’adapte parfaitement au club et fait déjà des prestations remarquées en Nationale 2 (172 buts sur la saison 2018-2019 avec une moyenne de 8.2 buts par match), même si ses ambitions vont déjà bien au-delà. « La première saison était celle de l’adaptation mais je devais déjà être prêt à intégrer l’équipe première. Greg était toujours derrière moi, il m’a beaucoup apporté dans ma formation. Collectivement, ce fut une saison pleine de réussite car nous avons gagné tous nos matchs et j’ai été pleinement satisfait sur le plan individuel et collectif ».

Il fait même sa première apparition avec l’équipe professionnelle lors d’un match de Ligue des Champions à Zagreb. « Je m’en rappellerai toute ma vie. Pour moi c’était exceptionnel. J’ai directement appelé ma mère pour lui annoncer la nouvelle dès que j’ai su que j’allais partir avec les pros. J’étais vraiment content ». Il vient pallier ponctuellement des absences tout au long de la saison et marque son premier but à domicile, face à Ivry, dans une H Arena qui semblait n’attendre que cela. « C’était sur une passe de Kiril. Un moment magnifique car j’ai senti que tout le groupe était content pour moi. Les joueurs, le public, tout le monde s’est levé et m’a applaudi ; c’était magique de vivre cela ».

Après une année d’adaptation, cette deuxième saison devait être celle de l’aboutissement, une année décisive pour Baptiste qui n’avait qu’une seule idée en tête : « décrocher mon premier contrat professionnel à Nantes ». Régulièrement à l’entrainement avec l’équipe professionnelle cette saison, il s’est progressivement fait sa place et a pu encore progresser, notamment « sur l’efficacité au tir et à la finition. Tirer face à Emil et Cyril a été d’une grande aide ».

 « Globalement, ces 2 années m’ont beaucoup apporté d’un point de vue psychologique, signer à Nantes m’a permis de sortir de ma zone de confort et de gagner en indépendance ». Un pari réussi pour celui qui vient de parapher son premier contrat professionnel en faveur du « H » avec qui il est désormais lié jusqu’en 2023. « C’est une grande fierté de signer dans un aussi grand club et de pouvoir évoluer en Coupe d’Europe. Pour moi c’est un accomplissement et un premier pas dans ma carrière professionnelle ».

La saison prochaine, il sera donc en binôme avec Valero Rivera sur l’aile gauche du « H », et espère apporter le maximum à l’équipe dès la reprise : « Mon énergie et ma combativité. Je ne suis plus le petit jeune en formation, je dois apporter tout ce que j’ai de positif à l’équipe pour aller le plus loin possible. L’objectif est de m’affirmer au sein du groupe et du club, et de remporter le plus de titres possibles ».

« Le club n’arrête pas de progresser d’année en année. Je pense que nous sommes capables de grandes choses. En Coupe d’Europe comme en championnat, le club a déjà prouvé qu’il est l’un des meilleurs. Nous devons continuer sur notre lancée et travailler pour nous affirmer comme les meilleurs ». De très beaux objectifs à venir pour Baptiste et ses coéquipiers, dans un championnat à 16 mais également en Ligue des Champions, à partager avec l’ensemble des supporters du club. « Nous avons le meilleur public d’Europe, c’est juste exceptionnel d’être poussés par un public aussi présent ».

Encore un peu de patience pour le néo-professionnel, qui reprendra donc l’entrainement et retrouvera la H Arena à la mi-Juillet.

Bravo Baptiste et à très bientôt !