Rock Feliho : « La confiance est là, nous ne lâcherons rien »

Ce jeudi à la H Arena, le HBC Nantes reçoit l’équipe d’Aix pour le compte de la 12ème journée de Lidl StarLigue. Une rencontre capitale pour les deux formations à seulement deux journées de la fin de cette phase aller. « D’un point de vue comptable, on pourrait mettre Aix à 6 points derrière nous », confirme Rock Feliho. En effet, avant la trêve, les Nantais veulent se mettre « dans les meilleures conditions pour la deuxième partie de la saison ».

Après les matchs à Chambéry et Dunkerque, Alberto Entrerríos aimerait évidemment, mieux démarrer les rencontres, mais relativise également quant à l’engagement de ses joueurs et au caractère de son collectif. « Nous avons bien vu qu’un match se joue en 60 minutes. Nous sommes capables d’être en difficultés mais de mettre quand même la pression, revenir et l’emporter à la fin. Nous devons aussi apprendre à souffrir car un collectif a besoin de vécu ».

Rock Feliho le dit, ils sont là ! « Je trouve que nous sommes bien. Dans la course à la 2ème place en championnat, qualifiés en poules d’EHF Cup, pour le Final Four de la Coupe de la Ligue et pour la suite de la compétition en Coupe de France ». Serein, le capitaine du « H » ne doute pas. « La confiance est là, nous ne lâcherons rien ».

C’est face à un PAUC qui a montré 2 visages depuis le début de la saison que le « H » sera opposé. Une équipe longtemps dans le groupe de tête, mais qui n’a réussi à s’imposer qu’une seule fois à l’extérieur depuis septembre. « Nous ne savons pas quel visage ils vont montrer face à nous. Pour eux, perdre à Nantes ne serait pas dramatique, et c’est là qu’ils seront dangereux, car ils vont jouer libérés. À nous de leur rendre le match difficile », explique Alberto Entrerríos.

Le coach nantais, va retrouver son ami de Ciudad Real, Jérôme Fernandez, qui sera sur le banc adverse. Rock Feliho, aura face à lui demain, un demi-centre qu’il connait bien et avec qui il a joué pendant 6 ans sous les couleurs du « H ». « Demain nous serons adversaires, et il y aura match ! ».

Alberto Entrerríos, insiste également sur le facteur « public ». En effet, c’est le dernier match de l’année 2019 à la H Arena, avant une longue trêve jusque début février. Lui l’ancien joueur le sait, « les grandes équipes sont fortes à la maison. Elles se construisent petit à petit mais doivent être intouchables chez elles, et faire de leur salle, une véritable forteresse ».