Kiril Lazarov offre la victoire au « H » (28-29)

Ce jeudi, les joueurs du HBC Nantes se déplaçaient au Phare pour affronter Chambéry à l’occasion du StarMatch de cette 11ème journée de Lidl StarLigue.

En début de partie, les Nantais se laissaient surprendre par une défense chambérienne solide et agressive, et commettaient des erreurs. Les locaux n’en demandaient pas tant et montaient rapidement les balles pour mettre la tête sous l’eau du « H » d’entrée de jeu (4′ 5-0). La défense ligérienne se resserrait et le jeu se mettait progressivement en place par le biais de Buric, Minne et Cavalcanti (9′ 6-3). Confus et imprécis, Nantes ne trouvait pas les solutions en attaque et perdait trop de ballons pour espérer revenir (15′ 10-4).

Après 2 échecs consécutifs, Valero Rivera trouvait enfin le chemin du but pour relancer quelque peu son équipe (17′ 10-6). L’entrée de Nicolas Tournat sur le parquet faisait du bien aux phases offensives nantaises, plutôt en difficultés (22′ 11-7). Malgré une fin de période bien meilleure et encourageante, les Nantais regagnaient le vestiaire à la pause avec un déficit de 4 buts : 14-10.

Après la mi-temps, les Violets revenaient avec de bonnes intensions. Julian Emonet inscrivait son 1er but de la rencontre et réduisait un peu l’écart au score (15-13). La défense du duo Feliho/Tournat, solide, prenait le pas sur les phases offensives chambériennes. Rok Ovnicek précieux à la mène, envoyait 2 missiles à la hanche coup sur coup et le « H » revenait à une petite longueur de son adversaire du soir (39′ 16-15). Pourtant pas loin de faire craquer Chambéry, les Nantais n’arrivaient pas à concrétiser et à égaliser (45′ 20-18).

Aymeric Minne faisait son retour sur le parquet et ramenait le « H » à une longueur après un gros arrêt d’Emil Nielsen (50′ 23-22). Dans les 10 dernières minutes, le « H » et la TeamChambé alternaient chacun le bon et le moins bon mais l’écart au score restait le même. Cyril Dumoulin entrait une nouvelle fois en jeu pour le money-time et en profitait pour faire son 8ème arrêt du match, également 3000ème de sa carrière en D1. Un 3000ème important qui relançait encore les Violets vers l’avant. Aymeric Minne, impactant et déterminant dans les derniers instants, égalisait au meilleur des moments et se retrouvait avec la balle de match en mains alors que son équipe avait couru après le score pendant 59 minutes. Solides, les Nantais arrachaient un dernier jet franc sur le buzzer, dont se chargeait l’expérimenté Kiril Lazarov. Face au mur, le macédonien ne tremblait pas et allait y inscrire son 6ème but, en pleine lucarne pour donner la victoire à son équipe, énorme ! 28-29.

Une victoire à l’arrachée, fondatrice pour ce groupe qui, même en difficultés, a fait face et est revenu dans le match, au mental et tous ensemble.

Crédit photo : Laurent Théophile

Les stats :

HBC Nantes : Cyril DUMOULIN (8/26), Emil NIELSEN (3/13), Antonio GARCIA, Rok OVNICEK (3/4), Senjamin BURIC (2/3), Olivier NYOKAS (1/3), Valero RIVERA (4/7), Alexandre CAVALCANTI (3/8), Sebastian AUGUSTINUSSEN, Dragan PECHMALBEC, Nicolas TOURNAT (4/4), Rock FELIHO, Julian EMONET (1/1), Aymeric MINNE (3/7), Kiril LAZAROV (6/10), Alex MORAN (2/3)

Chambéry : Yann GENTY (9/29), Julien MEYER (2/11), Queido TRAORE (5/9), Alexandre TRITTA (1/4), Clément DAMIANI, Benjamin RICHERT, Gerdas BABARSKAS (1/5), Romain BRIFFE (1/1),  Johannes MARESCOT (5/8), Pierre PATUREL, Demis GRIGORAS (2/4), Alejandro COSTOYA (2/2),  Fahrundin MELIC (7/9), Arthur ANQUETIL, Jean-Loup FAUSTIN (4/5)