Le « H » déroule face à Tremblay (39-20)

À l’occasion de la 5ème journée, le HBC Nantes recevrait l’équipe de Tremblay-En-France et prenait un départ canon en infligeant un 4-0 à son adversaire d’entrée de jeu par l’intermédiaire de Valero Rivera et Kiril Lazarov (3′ 4-0).

Avec un Emil Nielsen chaud dans les buts, les Nantais montaient rapidement les ballons et Lazarov, très en forme en début de partie, se régalait et allait déjà inscrire son 6ème but (11′ 11-4). Solides en défense, les Violets récupéraient les balles et Valero Rivera profitait de tout ce qui arrivait dans ses mains (16′ 14-7). Dans ses cages, Emil Nielsen tenait toujours, mettant en difficulté presque toutes les phases offensives trembleysiennes.

Alberto Entrerríos effectuait ses premières rotations, et tout continuait de bien rouler sur le parquet. Le gardien nantais se permettait même le luxe d’inscrire son premier but de la saison (22′ 15-8). Très compact en défense, le « H » stoppait toutes les tentatives de Tremblay en attaque. Aymeric Minne maniait parfaitement le jeu sans ballon et son duo avec Rok Ovnicek portait ses fruits (25′ 16-9). Après une première mi-temps complète, Nantes était en tête à la pause : 20-11.

Au retour du vestiaire, les Nantais revenaient sur le parquet avec les mêmes intentions qu’en première période. Emil Nielsen continuait son festival dans les cages et les buteurs du « H » ne baissaient pas en intensité (48′ 33-18). Les Violets jouaient bien et exploitaient en plus, chaque erreur commise par leur adversaire du soir, qui semblait perdre un peu ses moyens. Emil Nielsen écœurait les tireurs tremblaysiens qui ne savaient plus comment s’y prendre pour passer, et la défense du « H », et son gardien (52′ 34-17).

À 56% de réussite avec ses 22 arrêts, Emil Nielsen laissait sa place dans les buts à Cyril Dumoulin qui prenait le relai. Lucas Petraud participait également à la fête en inscrivant ses deux premiers buts avec l’équipe pro dans un match officiel (55′ 37-19). Thibaud Briet et Théo Monar suivaient l’exemple et marquant également. Parfaits collectivement et individuellement pendant l’ensemble du match, les Nantais s’imposaient tranquillement devant leur public et conservaient leur invincibilité à domicile : 39-20.

Les stats :

HBC Nantes : Cyril DUMOULIN (1/4), Emil NIELSEN (22/39, Antonio GARCIA (0/1), Rok OVNICEK (2/5), Senjamin BURIC (1/2), Valero RIVERA (8/9), Alexandre CAVALCANTI (2/4), Sebastian AUGUSTINUSSEN (2/3), Nicolas TOURNAT (2/4), Julian EMONET (1/2), Aymeric MINNE (4/9), Kiril LAZAROV (9/11), David BALAGUER (3/3), Thibaud BRIET (1/1), Lucas PETRAUD (2/2), Théo MONAR (1/1)

Tremblay : Patrice ANNONAY (12/36), Darko ARSIC (0/14), Bruno BURTORAC (2/8), Pedro PORTELA (3/4), Michal KOPCO (2/3), Reida REZZOUKI (2/3), Ryad LAKBI (2/3), Muel JASON, Bakary DIALLO (2/3), Felipe BORGES (4/5), Luka BRKLJACIC (0/4), Erwan SIAKAM (1/8), Henrik OLSSON (0/4), Juan DEL ARCO (2/5), Marouen CHOUIREF (0/1)