Rencontre avec Alexandre Moali

En ce début de saison, nous avons décidé de vous présenter chaque joueur du Centre de Formation pour cette saison 2018-2019. Et on commence par Alexandre Moali, qui entame sa deuxième saison avec le centre de Grégory Cojean.

Age : 19 ans

Poste : Gardien

Originaire de : Lyon

Ancien club : Au HBC Nantes la saison dernière, et avant en Nationale 1 à Villefranche-sur-Saône

Ses vacances d’été : « J’ai beaucoup voyagé. Je suis parti en Croatie, en Algérie, en Espagne et dans les Alpes. Cet été, je n’ai pas chômé ! »

Ses études : « Je suis en école d’ingénieur à Nantes, en préparation intégrée scientifique en maths renforcées. »

Ses impressions en arrivant au centre de formation la saison dernière : « De très bonnes impressions dès le début. Du très bon niveau, de très belles infrastructures, un groupe super. Je me suis bien intégré pour ma première année. Cette année le groupe a beaucoup changé, c’est une autre atmosphère mais je ne suis pas inquiet, tout le monde prend petit à petit ses marques et on s’entend déjà tous bien. »

Ce qui l’a convaincu de venir à Nantes : « La réputation du club, son public. Pour un joueur c’est vraiment un rêve de jouer dans des belles salles comme ça. J’avais aussi entendu parler du très bon niveau du centre de formation. La ville aussi correspondait avec mes études donc toutes les conditions étaient réunies. »

Ses objectifs pour la saison : « Personnellement j’aimerai bien retrouver le chemin de l’Equipe de France cette année. En cas de blessure d’un gardien pro, être prêt et essayer de faire quelques matchs et d’être un peu plus impliqué dans le groupe professionnel, tout en restant très concentré et en essayant de faire la meilleure saison possible avec le centre de formation. »

Le genre de joueur qu’il est : « Je suis quelqu’un qui aime bien rigolé. Je m’adapte bien et en général, je m’entends bien avec tout le monde. Sur le terrain je suis un battant et j’aime rassembler les gens. »

Son joueur modèle : « Arnaud Siffert m’apprend beaucoup, je discute beaucoup avec lui et il me conseille. Cyril Dumoulin aussi à un jeu que j’aime bien et qui me correspond. J’ai beaucoup de chance de pouvoir les voir s’entrainer tous les jours et échanger régulièrement avec eux. Sinon j’aime beaucoup Thierry Omeyer et Mattias Andersson. »