L’entretien de la semaine avec Dragan Pechmalbec

Il s’est forgé une place au sein du collectif nantais à pas de géant. Aujourd’hui, Dragan Pechmalbec nous parle de sa vie à Nantes et au « H ».

Ça va faire deux ans que tu es arrivé au club, comment s’est passée cette saison ? Tu te plais toujours à Nantes avec l’équipe, le club et les supporters ?

« La saison est historique. Sur le papier l’équipe du H n’a jamais été aussi forte que cette année, il est aussi normal que l’on réponde aux attentes placées en nous. Pour ma part, je me plais à Nantes, jouer les premiers rôles en Championnat et en Ligue des Champions, qu’est-ce qu’on peut espérer de mieux quand on est joueur ? J’espère que le club va poursuivre dans cette lignée. L’équipe change peu et c’est ce qui permet de trouver une certaine stabilité au sein du collectif.

Concernant les supporters, pour moi il n’y a pas mieux en France niveau handball. Je remercie  déjà tous ceux qui sont présents et j’aimerais que leurs rangs grossissent chaque année. Mon rêve serait qu’un jour il y ait une ambiance comme dans les salles d’Euroligue au basket (Étoile Rouge de Belgrade, Fenerbahçe, Olympiakos…) mais ça va prendre du temps (rires)».

Raconte-nous ta « journée type » et tes habitudes.

« Je me lève autour de 8h. Je prends mon petit déjeuner qui est assez copieux car je mange comme un vrai repas, toujours du salé : pain, escalope de poulet, légumes de saison ou fruits, parfois un morceau de fromage. Ensuite je pars de chez moi en voiture à 9h pour être en musculation à 9h30. J’arrive toujours en avance pour éviter de payer une amende bêtement dans la caisse noire.

Je déjeune autour de midi, puis j’enchaine avec une sieste, ça me laisse un peu de temps pour moi avant d’aller à l’entraînement. Je repars à 16h30 pour l’entraînement de 17h. La séance se termine vers 18h30, ensuite je peux consulter les kinés, faire du bain froid si j’en ai besoin ou un peu d’abdos. Je varie en fonction des sensations du moment. Je termine le dîner vers 20h et je peux faire ce que je veux le soir: regarder du sport ou une série à la télé, jouer aux jeux vidéos. Je me couche vers 23h30. »

Quels sont les endroits/lieux que tu aimes particulièrement à Nantes ou dans les alentours ?

« J’aime me promener au jardin des plantes, ce n’est pas très loin de chez moi, c’est super beau et reposant. Sinon pour aller boire un verre, les adresses ne manquent pas ici, même si je sors très rarement à cause des exigences du handball. Pendant les vacances, j’aime bien aller boire un verre avec les copains à la Cantine ou à la Bodega par exemple mais il y a pleins d’autres coins sympas ».

Quel est le genre de vacances que tu préfères (plutôt famille ou amis, plutôt mer ou montagne, plutôt France ou Etranger) ?

 « J’aime varier pendant les vacances, voir la famille et les amis, en France et en Serbie. Je suis quand même très famille donc je fais de mon mieux pour en voir le maximum même si c’est toujours très compliqué. Cet été, on va avoir le droit à 6 semaines, contre 10 jours ou 2 semaines les années où il y avait la sélection Junior. Ça va faire beaucoup de bien et ça va être l’occasion de voir la quasi-totalité de la famille et des amis. Je n’ai pas vraiment de préférence sur le lieu, mais vu la situation géographique de ma famille française et serbe, je vais dire rivière et forêt !

Mes dernières vacances d’été ont été courtes (2 semaines) donc après le mondial algérien avec les Juniors, je suis allé directement en Serbie sans rentrer chez moi ! Après une saison très longue, c’est important de couper complètement, de sortir faire la fête, manger en faisant moins attention et de vraiment se reposer. Généralement quand je suis en vacances, je mets mon téléphone en mode veille, je n’aime pas que l’on me dérange pendant ! ».

Si tu étais un club de football : Je vais dire le Barça. J’ai toujours été fan du jeu et des joueurs qui y sont passés (Messi, Ronaldinho, Eto’o, Deco, Henry, Ibrahimovic, Puyol, Xavi et j’en oublie), ça a toujours été une équipe de rêve ! Sinon je suis très friand des ambiances chaudes des clubs de football de l’Est de l’Europe, mais pour l’ambiance pas pour le jeu.

Si tu étais un dessin animé : One piece (Manga japonais) sans hésitation. Tout y est, personnes charismatiques, histoires et intrigues bien ficelées, humour…

Si tu étais une voiture : Ma saxo évidemment, que l’on surnomme aussi la Batmobile pour sa solidité et ses qualités d’accélération comme la célèbre voiture de Batman.

Si tu étais un super héros : J’ai toujours aimé Batman pour son côté humain, sans pouvoir. Pour son univers en général et ses adversaires très/trop charismatiques, le Joker, Double-face, le Pingouin, Bane…

Si tu étais un moment dans la journée : Le petit déjeuner, c’est toujours un moment que j’apprécie.

Si tu étais un dessert : Même si j’en mange rarement, je pense aux profiteroles au chocolat, vraiment extra !

Si tu étais une matière scolaire : L’Histoire, j’adorais cette matière, j’en apprends tout le temps. Ça peut m’arriver de rester bloqué pendant 2 heures sur Arte sur un documentaire. Même en faculté de sport à Rennes, on devait prendre une matière optionnelle et j’avais opté pour des cours d’histoire contemporaine sur une période qui allait de la mort de Napoléon jusqu’à la première guerre mondiale, et je me suis rarement autant régalé sur un banc d’école !

Si tu étais un parfum de glace : Vanille ou Citron, simple et efficace.

Si tu étais un champion olympique : Pas très original mais je vais dire Usain Bolt, j’adorais l’assurance qu’il avait et sa décontraction avant les départs.

Si tu étais une série : Game of Thrones, même si j’attends la dernière saison pour pouvoir tirer une conclusion de l’œuvre. Et je suis très fier que mon pote Julian Emonet y soit un personnage principal (ps: Julian je t’aime)