L’entretien du lundi avec Dominik Klein

Il y a quelques semaines, Dominik Klein a annoncé qu’il mettrait un terme à sa carrière de handballeur professionnel à la fin de la saison. Mais pour l’instant, l’allemand reste bel et bien concentré, et nous parle du match de dimanche comme d’un « rêve pour tout le monde ». 

Ça n’a pas été trop difficile de prendre la décision d’arrêter le handball à la fin de la saison ? Tu as déjà pensé à ta future carrière ?

« Ça a été quelque chose de très réfléchi. Quand j’ai signé ici à Nantes, je pensais rester un peu plus longtemps, mais je me suis rendu compte que ici en France c’était dur de tout gérer, car ma femme est handballeuse professionnelle aussi et que nous avons un fils. Nous avons eu très peu de temps en famille ces deux dernières années.

J’ai pensé un peu à la suite mais avant je veux prendre un peu de vacances, pour pouvoir vraiment réfléchir à ce que je veux faire après. On n’a même pas encore décidé où on allait vivre : peut-être qu’on va rester un peu en France puis on retournera en Allemagne. J’ai plein d’idées mais d’abord je veux penser à ma famille, passer du temps avec ma femme, mon fils et notre futur bébé (prévu pour septembre), puis ensuite prendre bien le temps pour réfléchir à mon avenir.

Quand j’étais plus jeune, mon entraîneur à Obernburg était comme mon deuxième père, mais il est décédé l’année dernière. En sa mémoire, je vais organiser cet été un grand tournoi de handball avec des enfants. Je voudrais transmettre aux enfants tout ce qu’on a pu me transmettre quand j’étais jeune. J’ai eu la chance de m’entrainer avec les meilleurs joueurs du monde et les meilleurs entraineurs. Maintenant, je vais pouvoir donner aux enfants tout ce que j’ai reçu. Le métier d’entraineur me plairait aussi.

Le handball m’a beaucoup apporté, ça a été une grande partie de ma vie. C’est ma passion,  j’ai grandi dans une famille de handballeurs car à la maison, tout le monde y jouait. Tous les week-ends j’allais voir des matchs … Le handball ça a été de belles années, pleines d’émotions. »

En 2 ans, tu as eu le temps de visiter un peu Nantes et ses alentours ?

« On a visité des endroits célèbres comme le Château, l’Éléphant … On aime aussi aller manger dans des petits restaurants, mais bon, on n’a pas non plus trop le temps pour ça alors on a décidé d’acheter un Thermomix pour qu’il cuisine pour nous (rires). C’est plus facile pour tout le monde à la maison. Mais vraiment on se plait beaucoup à Nantes. Notre fils Colin est très heureux, il parle très bien français maintenant, il peut parler allemand avec nous et français avec notre fille au pair. C’est super !

Qu’est-ce que tu aimes particulièrement ici à Nantes ?

« Je vais parler de handball car c’est ma passion. Ici, vraiment ce que j’adore, ce sont les supporters et l’atmosphère à la Trocardière. Quand tu vis de ta passion comme moi, avoir des supporters comme ça, c’est vraiment un bel échange. Parfois, les supporters ont besoin des joueurs pour faire le show, et parfois, nous les joueurs nous avons besoin des supporters pour donner le meilleur de nous.

Cette semaine, nous allons avoir besoin de notre public. Dimanche à la Trocardière, ça va être un rêve pour tout le monde, pour nous les joueurs et pour les supporters. On ne connait pas vraiment l’équipe de Skjern donc jouer le premier match chez nous, ça peut être un gros avantage. Être à Nantes, dans notre confort, dans notre salle, avec notre public, dans cette atmosphère ça va être vraiment bien. Il faudra faire un gros match ! »

 

Si tu étais un club de foot : FC Bayern Munich

Si tu étais un dessert : Le fondant au chocolat avec une glace vanille

Si tu étais une ville : Obernburg, c’est ma ville en Allemagne où je suis né, où ma famille vit, où j’ai grandi

Si tu étais un film : La ligne verte

Si tu étais un instrument de musique : La guitare

Si tu étais un animal : Le chien

Si tu étais un sport individuel : Le golf, j’ai pas eu beaucoup de temps ces dernières années mais je vais bientôt pouvoir m’y remettre

Si tu étais un super héros : Je les connais tous !!! Car je joue avec mon fils et il adore Batman, Flash …

Si tu étais un genre de musique : J’écoute un peu tout, j’aime bien écouter la radio le matin quand je me lève