Le « H » rend visite aux jeunes de Trignac

Hier après-midi, les joueurs de Thierry Anti rejoignaient le gymnase de Trignac pour aller à la rencontre de jeunes handballeurs amateurs.

À peine après avoir posé le pied sur le parquet du gymnase Jean de Neyman, les Violets ont été accueillis chaleureusement par la haie d’honneur des jeunes Trignacais. Après un discours du Maire de Trignac, M Claude Aufort, puis du Président du Conseil départemental (à l’initiative de cette rencontre) M Philippe Grosvalet , et enfin du Président du club de handball de Trignac, M Adnan Boukhouna, ce fut au tour de Thierry Anti de présenter son effectif et le palmarès respectif des joueurs.

Les joueurs présents Dominik Klein, Jerko Matulic, Julian Emonet, Dragan Pechmalbec, Guillaume Saurina, Arnaud Siffert et le capitaine Rock Feliho se répartissaient ensuite par atelier pour coacher, guider, conseiller les jeunes de l’école de hand au -14 ans. Enfin, jeu d’opposition et séances dédicaces clôturaient cette journée, riche en sourires et bonne humeur.

Pour le Président du club de Trignac, Adnan Boukhouna, cette rencontre avec l’équipe masculine de handball de Nantes est une satisfaction. « Je suis extrêmement content de voir autant de plaisir pris par nos jeunes à participer avec les professionnels à l’entraînement. Et je pense qu’au final même les professionnels commencent à se prendre au jeu. Le principal c’est que eux prennent du plaisir, apprécient ce moment là et que cet événement soit partagé avec le plus grand nombre possible. »

Du côté des jeunes, Thibault, 12 ans nous fait part de son ressenti : « j’ai aimé parce que les joueurs nous donnait des conseils comme être plus vif, ne pas trop dribbler… » Et pour Elias, 12 ans, « j’ai bien aimé m’entrainer avec les joueurs du « H », c’est bien de recevoir des conseils des pros, parce qu’ils sont bien expérimentés. J’ai appris qu’il fallait bien lever le bras avant de tirer ».

Quant à Julian Emonet, « c’est une belle journée à la rencontre des enfants. De notre côté ça nous fait aussi plaisir de leur donner quelques conseils pour qu’ils progressent. Les enfants nous voient comme des « stars » mais là on vient à leur contact, on vient discuter. Ils se rendent compte qu’on est des humains comme les autres. » Et pour Dragan Pechmalbec l’objectif était de « faire plaisir aux gamins, c’est pour cela qu’on est là. Les jeunes sont réceptifs et sont là pour s’amuser. « 

Et qu’en pense notre capitaine Rock Feliho? « C’est génial ! C’est l’opportunité pour les jeunes joueurs, qui viennent parfois nous voir aux matchs ou à la télé, de nous côtoyer de plus près, et on se retrouve tous autour de notre passion commune. »

Enfin, Guillaume Saurina concluait en affirmant que « le fil directeur c’était l’amusement. C’est vraiment pour les petits et les jeunes qu’on fait ça, c’est l’avenir ! Si on peut leur donner envie de continuer de s’accrocher c’est bien. Si ça se trouve dans le lot, il y a le futur meilleur défenseur du championnat, qui pourra dire quelque part que c’est grâce à Rock ! » (rires).