Les jeunes du CF se sont imposés sur les parquets outre-Rhin.

Hier, à 19h30, avant que le tournoi de la Sparkassen Cup ne soit lancé, le centre de formation du H et ses nouvelles recrues affrontaient l’équipe allemande VfL Pfullingen. Les Nantais se sont imposés sur le score 30 à 31 face à ce pensionnaire de 3ème division allemande ! On débriefe la rencontre avec Grégory Cojean, entraineur de l’équipe, et directeur du Centre de formation.

Greg, tout d’abord Bravo ! Après quelques départs à l’intersaison comme celui de l’enfant du pays, Robin, on découvre de nouveaux visages dans cette équipe. Peux-tu nous la présenter ?

En effet, 3 nouveaux stagiaires ont intégré le centre : Alexandre Moali (GB), Lucas Petraud (ARD) et Léo Fauvet (PVT). On est dans la moyenne. Le renouvellement logique avec quatre jeunes en dernière année, trois joueurs en 2ème année et deux nouveaux. Ce groupe a 19 ans de moyenne d’âge.

La tradition du club veut que le centre de formation parte avec les pros en stage de préparation. Pour la première fois, ce stage se fait à l’étranger, en Allemagne. Comment vis-tu cette prépa avec tes « petits » ?

C’est toujours sympa de changer d’air, de s’isoler pour ne penser qu’à son activité et au travail à réaliser. Ça permet de prendre le temps de voir fonctionner les joueurs sur et en dehors du terrain.

Les jeunes sentent cette proximité avec les pros, les voient travailler, évoluer au quotidien… Je pense que c’est très riche d’enseignements pour eux, à condition bien sûr de les observer avec le bon filtre, et de mesurer tout le travail à effectuer pour arriver à leur niveau. Mes joueurs sont en train de vivre des moments privilégiés, à eux de les faire fructifier.

Revenons-en au match d’hier, on connait la réputation du championnat allemand, avec de grands gabarits. Vous avez affronté une 3ème division allemande bien rodée, après seulement 10 jours de prépa, comment appréhendais-tu ce match ?

On souhaitait être en capacité de rivaliser physiquement et dans le jeu, et cela a été le cas. Pfullingen est une équipe solide, équilibrée, avec un mélange de jeunesse et de joueurs expérimentés, de grands gabarits et de joueurs rapides. C’est une équipe bien organisée.

Nous avons effectué un bon match, solide, et réussi à maintenir une belle intensité sur les 60 minutes avec seulement huit joueurs de champ et deux gardiens de buts. Il y a certes beaucoup de choses à revoir, notamment défensivement, mais j’ai apprécié l’engagement, l’état d’esprit et le jeu collectif de l’équipe.

L’entrée pour assister au match était payante, y avait-il du monde ? Quelle ambiance sur place ?

Le match avait lieu en semaine et la population locale se prépare au grand tournoi de ce week-end, mais il y avait quand même une petite centaine de personnes ! Nous avons été en tout cas très bien reçus, l’ambiance et l’organisation étaient à l’allemande, parfaites !

La première victoire des pros à Ehingen l’année dernière a été de bon augure, on vous souhaite la même saison, voire un peu mieux puisque seule une place permet de rejoindre la N1.

Oui, c’est ça. Pour l’instant, l’objectif est bien de valider le travail physique et technique autour du handball, de faire grandir mes jeunes pousses et gagner un maximum de matches, ensuite on verra. Chaque chose en son temps.

3 infos sur Pfullingen :

  • La géographie : Pfullingen se trouve à 50km de Ehingen où les Pros et le centre de formation font leur préparation actuellement. La ville la plus proche est Stuttgart !
  • L’histoire : Pfullingen est la première équipe à avoir gagné le tournoi qui aura lieu ce week-end, appellé autrefois la Schlecker Cup, c’était il y a 30 ans, alors que le H est le dernier à avoir remporté la Coupe !
  • L’équipementier : Pfullingen est la ville où siège Erima. Les deux équipes ont donc évolué avec les nouveaux maillots de la marque locale !